16 novembre 2008

J'irai dormir à Hollywood : rencontre avec Antoine de Maximy

image_reference


Je peux dire merci à Caro pour le coup, qui m'a prévenue hier qu'Antoine de Maximy, connu pour ses émissions "J'irai dormir chez vous" diffusées sur France 5, venait à Reims présenter son premier long métrage.

J'aime beaucoup regarder ses émissions depuis 2 ans, il faut dire que ça fait rêver tous ces pays et surtout la façon dont il les aborde en se faisant inviter chez les autochtones, seul avec ses 3 petites caméras.

Rendez-vous était pris au cinéma classé "Art et Essai" de Reims, lieu quelque peu vétuste il est vrai, mais qui a tendance à reprendre vie petit à petit avec de telles initiatives. La salle est pleine, le film commence.

Antoine de Maximy a décidé cette fois-ci de nous faire vivre son voyage à travers les USA, de New-York à Los Angeles en passant par Miami ou la Nouvelle-Orléans. Comme d'habitude, il part sans rien avoir préparé et compte se débrouiller pour les transports. On le suit donc dans ses rencontres avec des américains, des vrais, des trous perdus aux grandes métropoles, et comme on a peu l'occasion d'en voir dans les médias. D'une certaine façon, il va à l'encontre des préjugés sur les USA et ses habitants, dénonçant parfois les injustices du système comme avec Doug qui vit ses derniers jours d'homme libre avant d'entrer pour 15 ans en prison ou ce SDF rencontré à Los Angeles.

Après la projection, "l'équipe" de "J'irai dormir à Hollywood" est arrivée. C'est-à-dire, Antoine et ses caméras, accompagnés d'un producteur de chez Disney (argghh me souviens plus de son nom). Ils avaient une demie-heure à consacrer aux questions avant de rejoindre Paris, Reims étant la dernière salle de leur périple. Antoine nous a raconté pourquoi il avait choisi de faire ce film. Les States étaient en fait un des pays qu'il n'avait pas présenté pour ses émissions et s'est dit qu'il devait faire les choses en grand évidemment et quoi de mieux qu'un long métrage pour LE pays du cinéma! Le voilà parti à raconter pendant cette courte durée ses aventures américaines et quelques anecdotes qu'il n'a pas pu caser dans le film ; 3 mois de rush, il a fallut faire un choix! Ses escapades pour "J'irai dormir chez vous" se poursuivent, il ne va pas falloir manquer celle en Iran pour nous en avoir parlé à plusieurs reprises. C'était vraiment sympa de le rencontrer, c'est un homme charmant (y'avait une femme en chaleur dans la salle, pathétique, "ah bah on veut bien dormir chez vous!", hum.) et je vous recommande vivement de foncer dans votre salle de ciné!

Ah un petit conseil pour finir, quand vous irez voir ce film, placez-vous si possible au fond de la salle. Eh oui il ne faut pas oublier que "J'irais dormir à Hollywood" est filmé caméra à l'épaule et ainsi être incommodant... ;-) C'est le seul reproche que je ferai !

Sans_titre_1

Seule photo à peu près potable que j'ai pu prendre

Posté par Alicita à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur J'irai dormir à Hollywood : rencontre avec Antoine de Maximy

Nouveau commentaire